Soumis au vote

Les élèves de 5ème, dans le cadre d’un projet pluridisciplinaire, ont participé au concours EDD-EMI organisé par le Rectorat de Bordeaux. 

Les résultats viennent d’être publiés. Sur les 147 dessins reçus, dont les 6 des élèves de 5ème du collège, 52 ont été retenus par les organisateurs. Ils sont désormais soumis au vote pour le prix du public. Parmi eux, celui d’une élève de 5ème B. 

Nous vous invitons donc à voter massivement pour le dessin « 3G ». 

Pour cela, il suffit de cliquer sur ce lien avant le 7 Mai.

N’hésitez pas à partager ce lien autour de vous. 

 

Mission « Energie et climat »

En lien avec les programmes de Géographie, Sciences Physiques et Technologie, les élèves de 6ème et de 5ème ont reçu, dans leur classe, une intervenante d’EDF. Durant deux heures, ils ont (re)découvert les différents modes d’électricité ainsi que les différents usages.

En groupe, ils ont travaillé sur des documents pour retrouver les principales caractéristiques des types d’énergie, leurs évolutions et leurs conséquences sur l’environnement.

Puis, dans un deuxième temps, toujours en groupe, ils sont partis en mission : réfléchir aux actions à mettre en place au collège pour que l’établissement économise de l’énergie et qu’il réduise ses émissions de gaz à effet de serre.

En choisissant 4 actions concrètes par groupe, chacun a pu s’exprimer et justifier ses choix, en mettant en avant différentes préoccupations : le côté environnemental et la biodiversité pour les uns, la santé ou bien l’aspect économique pour les autres.

Une nouvelle occasion pour ces futurs citoyens d’être sensibilisé aux éco-gestes et aux nouvelles technologies. Une intervention qui s’inscrit parfaitement dans la démarche d’éco-collège initiée l’an dernier. Les élèves ont été très curieux et réceptifs aux différentes explications. Des projets pour l’année prochaine devraient naître de ces interventions.

Expo « Dessine moi l’écologie »

Depuis le jeudi 11 mars, et jusqu’au jeudi 25, nous avons la chance d’accueillir, dans la salle d’études du collège, l’exposition « Dessine-moi l’écologie » de Cartooning for Peace, réseau international de dessinateurs de presse résolument engagés dans la lutte pour l’environnement.

Composée de 11 panneaux autoportants, Cette exposition aborde de manière ludique les enjeux liés à la pollution, à la gestion des déchets ou encore à la biodiversité afin de sensibiliser jeunes et adultes au dérèglement climatique et à les inciter à s’engager davantage en faveur d’un monde durable.

Concours Eco-maison

A l’occasion des Journées nationales de l’architecture, le CAUE (Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement) des Landes a organisé, un concours de dessin destiné aux scolaires sur le thème « Ma Maison écolo ».

Dans le cadre des arts plastiques et de l’éco-collège, nos élèves de 3èmes y ont participé, nous attendons toujours les résultats, voici quelques unes de leurs productions, plutôt réussies.

Vous pouvez aussi les découvrir dans les locaux de la CAUE, jusqu’à la fin de l’année 2021.

Semaine du développement durable au CDI

Au CDI, pour fêter la Semaine Européenne du Développement Durable, nous avons eu l’idée de transformer un pan de mur entier en mur d’expression libre autour de l’écologie, de la biodiversité, de notre relation au Vivant…
Et c’est alors que, naturellement”, ce mur d’expression s’est végétalisé, et a pris la forme d’un arbre, que l’on a alors baptisé “L’arbre à palabres”, en hommage à ces lieux traditionnels africains où l’on peut débattre, s’exprimer, ou tout simplement rêver…
Notre arbre, que nous avons matérialisé avec des matériaux de récupération (vieux carton, chutes de papiers…) avait, au début, l’apparence d’un arbre mort. Et puis, petit à petit, au fur et à mesure des créations des élèves, des citations choisies, des décorations apportées, il s ‘est étoffé et embelli, jusqu’à devenir le bel arbre que l’on peut d’ores et déjà admirer. Et en le voyant si beau, si décoratif aussi, et, aussi, en observant le plaisir qu’avaient les élèves à participer à ce projet, je n’ai pas pu, une fois la SEDD finie, me résoudre à l’enlever. Comme s’il faisait désormais partie du paysage, et que, à l’instar de nos prises de conscience, il était voué à continuer à pousser et à embellir  notre environnement…

Parce que le Vivant est à choyer chaque jour,

Et parce qu’il fait toujours bon vivre à l’ombre d’un arbre!